Rapports

INNOVER POUR LE TOURISME EN LIMOUSIN.

D’une activité réservée à une élite aristocratique aux XVIIIème et XIXème siècles, le tourisme et le voyage sont devenus des phénomènes de masse emblématiques de la mondialisation grâce à l’avènement de la société du loisir. L’augmentation du nombre des touristes internationaux – de 25 millions en 1950 à 1.087 milliards en 2013 – s’est combinée avec une multiplication des destinations et des sites touristiques, appuyée par une diversification des formes et des pratiques liées à cette activité.

Eu égard aux différentes initiatives- portrait identitaire, marque territoriale partagée, restructuration des acteurs du tourisme entre autre- qui concourent au renouveau du tourisme en Limousin et dans le contexte de fusion des Régions qui débouchera sur une redéfinition des politiques publiques et des cadres d’interventions, le CESER Limousin a souhaité  se saisir de « l’objet tourisme » en tant que prisme de lecture des enjeux futurs de la nouvelle entité territoriale.

Sans avoir eu pour ambition d’établir un état des lieux exhaustifs de la filière touristique, le présent rapport a néanmoins cherché d’une part :

®      à s’interroger sur l’organisation structurelle du tourisme en Limousin, à en identifier les enjeux et les dynamiques en cours,

®      d’autre part, dans le cadre de la fusion des Régions, à mettre en évidence les points de convergence et les complémentarités sur lesquelles s’appuyer pour privilégier un développement équilibré des territoires.

Le CESER a concilié une approche analytique avec une bonne prise en compte de tous facteurs qui demeurent transversaux. Si le tourisme peut effectivement être envisagé comme un levier pertinent de développement des territoires et particulièrement de revitalisation des espaces ruraux, c’est sans doute à la condition qu’il soit appréhendé dans sa dimension transversale. Ainsi le renforcement d’une offre diversifiée de destinations touristiques et plus globalement la construction d’une attractivité territoriale à l’échelle de la grande région, pourraient-ils dépendre de la mise en synergie du tourisme avec d’autres domaines d’activités et des capacités qu’auront les acteurs publics et privés à innover en terme d’organisation.

Adopté à l’unanimité des suffrages exprimés lors de la séance plénière du 17 décembre 2015, ce rapport complète la collection des « Essentiels du CESER », qui reprend les principales publications de l’assemblée. Il est également disponible sur le site internet : http : //www.ceserlimousin.fr/

Rapporteurs : Arnaud BRUZAT et Marie-Antoinette GENDRAUD

Télécharger ce rapport